Qui va gagner le Grand Prix 2011 des Bourses Expé ?

Soirée gratuite à la Maison du Tourisme de Grenoble, mardi 8 novembre 19h30

L'affiche du Grand Prix 2011

Pour la deuxième année consécutive, les lauréats des Bourses Expé présenteront leur retour d’expédition en public. Ils concourront pour le Grand Prix 2011 des Bourses Expé qui récompense le meilleur reportage et qui sera ensuite diffusé lors des 13e Rencontres du Cinéma de Montagne de Grenoble, le 15 novembre.
Au programme, évasion garantie avec de l’alpinisme engagé en Alaska, du trek et des rencontres avec les indiens Kogis en Colombie, des explorations spéléologiques dans les tsingys de Nosy Hara à Madagascar, de l’alpinisme et des premières inédites au Népal et enfin des ouvertures de canyons au Chili.
Ces explorateurs en herbe ont été portés aux quatre coins du globe par leur esprit d’aventure, leur envie de rencontres et de défit sportif. Ils partageront avec le public les petits aléas qui transforment un voyage en une véritable expédition, ainsi que les grands moments de leur expérience qui resteront gravés dans leur esprit.
Cette soirée se terminera par la projection du Grand Prix 2010, « Indochine, sur la piste Rouge » de Cécile Clocheret et François Picard, et de l’élection du vainqueur 2011 par un jury composé des partenaires des Bourses Expé et de 3 membres du public.

Les gagnants se verront remettre un bon d’achat valable dans tous les magasins Expé.

Présentation des lauréats des Bourses Expé 2010

Pas de répit au Dénali, Alaska, USA, du 2 mai au 2 juin 2010

Frédéric DEGOULET, Benjamin GUIGONNET

Fred et Ben, deux jeunes aspirants‐guides, ont en ligne de mire deux voies très engagées dans l’Alaska Range : « Moonflower Butress » sur le mont Hunter (440 m) soit 2000 m de face nord, et « Slovak Direct » dans la face sud du Denali, archétype de l’engagement total en montagne… 3000 m de paroi, dont quasiment 2000 m de goulotte en grade 6 ! En technique alpine ultra‐light et sans repos… La météo faisant des siennes, tout ne se déroulera pas comme prévu.

Gonawindua, COLOMBIE, du 11 juin au 11 juillet 2010

Sylvain PERRET, Aurélia GREFF

Le Pico Colon, plus haut sommet de Colombie avec ses 5780 m, est l’objectif final de cette expédition. Situé dans la Sierra Nevada, une des régions les plus inaccessibles du globe et dernier refuge des Indiens Kogis, l’ascension de ce sommet ne peut se faire sans leur aide et leur accord. Après plusieurs jours passés à partager le quotidien de ce peuple ancestral, le fameux permis pour accéder à cette montagne « sacrée » leur sera‐t‐il accordé ?

Explorations de Nosy Hara, MADAGASCAR, du 15 septembre au 15 octobre 2010

Séverine LAMIC, Laurent MARTIN, Jean‐Claude DOBRILLA

Si les tsingys de Madagascar commencent à être connus, ceux de l’archipel de Nosy Hara, situé au nord‐ouest de la grande île, restaient à explorer. Ces confettis calcaires, baignés par l’Océan Indien, présentent des formations géologiques puissamment faillées, sculptées par l’érosion. Explorer et étudier les cavités qui s’y cachent, tel est le projet de cette expédition spéléologique originale.

Hunku Project, NÉPAL, du 8 octobre au 14 novembre 2010

Renaud GUILLAUME, Alexandra LEBERT, Yannick PREBAY, Julie VESZ, Romain BARRALLON

Une équipe jeune et mixte part aux confins du Népal explorer la vallée de Naar et Phu, entre ouverture de sommets et itinéraires inédits. Bilan : cinq semaines d’expédition, trois camps de base, six sommets réalisés en technique alpine dont trois premières jusqu’à 6900m et de nouvelles voies.

Rendez‐vous dans l’Hunku, NÉPAL, du 8 octobre au 14 novembre 2010

Marie DUMONT, Frédéric GOTTARDI, Lucas GIRARD, Adrien GILBERT

Les membres de l’équipe ont choisi deux chemins différents pour se rejoindre dans la vallée de l’Hunku. Marie et Fréderic sont allés au plus rapide pour accéder à la vallée afin de pouvoir profiter au maximum des sommets qu’elle offre. Adrien et Lucas ont choisi une option plus longue : la remontée de la vallée du Rolwaling, l’accès à la vallée du Khumbu par le Tesi Lepcha, puis la vallée de l’Hunku par le Mingbo La.
Chili con canyons, CHILI, du 3 janvier au 6 février 2010

Gilles LEROY, Denis BRUNET, Bruno VIGIER‐LAFOSSE

Le canyoning est une discipline peu connue au Chili. Mais comment ne pas imaginer que les nombreux lacs de la région d’Araucanie, au sud de Santiago, n’alimentent pas des canyons au cours de leur descente des Andes vers le Pacifique ? Ce projet est donc une véritable expédition d’exploration, mais aussi d’équipement des plus beaux canyons dans le but de proposer une alternative économique aux guides de raft de la région.