Les lauréats 2010 !

Le 23 avril dernier, au siège de la société Expé, à Pont-en-Royans, les lauréats 2010 ont été réunis avec les représentants des partenaires des Bourses Expé. Les expéditions se répartissent sur quasiment tous les continents :

– Afrique : expédition de spéléologie à Madagascar, sur la petite ile de Nosy Hara…
– Asie : le « Hunku Project » va explorer la vallée de Hunku, au Népal, et tenter l’ascension de nombreux sommets entre 7300 et 6000m, certains encore vierges…
– Amérique du Nord : deux aspirants-guides vont répéter des voies très difficiles en Alaska
– Amérique du Sud : deux projets vont s’y dérouler, l’un consiste à gravir le Pico Colon, le plus haut sommet de Colombie, qui ne peut se faire qu’avec l’aide des Indiens Kogis qui vivent au pied; l’autre va chercher s’il y a bien des canyons à descendre et à équiper en Araucanie, une région riche en lac du Chili…

Les lauréats des Bourses Expé 2010 photographiés au siège social d’Expé, à Pont-en-Royans, le 23 avril 2010. De gauche à droite : Aurélia Greff (2), Gilles Leroy, Bruno Vigier-Lafosse (5), Marie Dumont, Lucas Girard, Adrien Gilbert, Alexandra Leber, Renaud Guillaume (4), Benjamin Guigonnet, Frédéric Degoule (1), Séverine Larric et Laurent Martin (3). Les numéros renvoient aux expéditions lauréates détaillées ci-dessous.

1 – Pas de répit au Dénali
Alaska, USA. 2 mai au 2 juin 2010

Deux jeunes grimpeurs confirmés se sont lancés juste après la remise des bourses, dans la répétition de deux voies engagées de l’Alaska Range, en méthode ultra-light, en style alpin et en non-stop…
Equipe : Frédéric Degoulet, 27 ans – Benjamin Guigonnet, 22 ans.
En savoir plus

2 – Gonawindua
Rencontre avec les Indiens Kogis et ascension du Pico Colon
Colombie, du 11 juin au 11 juillet 2010

Le projet Gonawindua se déroule dans la région de la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie. Cette région, parmi les plus inaccessibles et les plus mal connues du globe, était le dernier refuge des indiens Kogis. Sylvain Perret et sa compagne Aurélia Greff sont prêts à repartir dans cette région pour tenter à nouveau l’ascension de cette montagne de 5.780 m très largement méconnue.
Équipe : Sylvain Perret, 36 ans – Aurélia Greff, 34 ans.
En savoir plus

3 – Explorations dans l’archipel de Nosy Hara
MADAGASCAR, du 15 septembre au 15 octobre 2010

Les tsingys de Madagascar sont désormais bien connus… Ce sont des paysages exceptionnels. Mais on ne savait pas encore qu’il pouvait y en avoir sur une petite île, à l’ouest de Madagascar: Nosy Hara a la forme d’un haricot et une superficie réduite : 2 km de long à peine… Explorer une île déserte et vierge, recouverte par ces forêts de pierre, tel est le rêve que s’apprête à vivre une équipe de trois spéléologues français.
Equipe : Séverine Lamic, 29 ans – Laurent Martin, 39 ans – Jean-Claude Dobrilla, 66 ans.
En savoir plus

4 – Hunku Project
NÉPAL, du 8 octobre au 14 novembre 2010

Six jeunes gens, deux filles et quatre garçons, tous scientifiques et passionnés de montagne et d’aventure, vont explorer la vallée de l’Hunku, au Népal, durant l’automne 2010. Cette vallée sauvage, située en marge de la région du Khumbu (le pays des Sherpa), est entourée de plusieurs sommets d’envergure dont le Chamlang (7.319 m), un sommet foulé seulement une dizaine de fois, et qu’ils vont tenter en technique alpine.
Participants : Renaud Guillaume, 28 ans – Lucas Girard, 26 ans – Alexandra Lebert, 26 ans – Marie Dumont, 26 ans – Yannick Prebay, 26 ans, Adrien Gilbert, 24 ans.
En savoir plus

5 – A la découverte des canyons du Chili
CHILI-PÉROU, du 3 janvir au 6 février 2010

Comment ne pas supposer qu’il y ait des canyons au Chili ? Et pourtant, cette discipline semble encore inconnue là-bas… Ce sera une véritable exploration, au vu des chiches informations disponible, malgré le potentiel élevé des vallées andines…
Leur objectif comprend également l’équipement des canyons pour promouvoir cette activité et ouvrir une perspective économique alternative aux nombreux guides qui pratiquent le raft au Chili.
Equipe : Gilles Leroy, 32 ans, Denis Brunet, 33 ans – Bruno Vigier-Lafosse, 50 ans.
En savoir plus