Des news de « 50° au Pérou » : les premières parois à ski…

Vu sur leur blog :

Nous revenons de 4 jours en montagne, après 20h de sommeil, et une bonne ration de patate, on arrive enfin à réfléchir et vous donnez des nouvelles. Pendant ces jours, nous avons réalisé l’ascension et la descente à ski de l’Ishinca 5530 mètres et du Ranrapalca 6162 mètres.

Nous sommes partis de Collon, un petit village de montagne, où Dimitrio nous attendait avec ses deux chevaux, nous chargeons les beïïtes, et galopons en direction du premier camp de base, 15 kms plus haut à 4400 mètres d’altitude, la météo étant capricieuse, nous jouons au carte sous un gros bloc.

Le lendemain matin nous prenons le rôle des mules, très chargé nous montons au camp supérieur à 5000 mètres où nous déposons notre maison et lancé comme trois mobylettes nous atteignons le sommet de l’Ishinca à 10h30. Nous faisons nos premières courbes dans la douce neige péruvienne. Nous rejoignons notre tente au camp supérieur pour se mettre à l’abri des orages de l’après midi.
Après une courte nuit de sommeil, le réveil sonne à 2h30, et nous voilà parti à l’assaut du Ranrapalca. En 2 heures nous atteignons le pied de sa face Nord Est, au fur et à mesure de notre montée, alors que le soleil se lève, le paysage se dévoile à nos yeux. Nous découvrons l’ambiance, la beauté et l’engagement d’une face nord au soleil…

Plus nous grimpons, plus la face est raide, et plus il y a de nuages. Le mauvais temps arrivant plus vite que prévu, nous faisons la course avec les cumulus qui sont mieux acclimatés que nous. Les 6000 mètres d’altitude se faisant fortement ressentir, nous arrivons tant bien que  mal sur l’arête sommitale. La tempête arrivant nous préférons chausser les skis que de se faire dérouiller au summit.

Nous voilà maintenant, ski au pied, dans la face à  55° où chaque virage demande un maximum de concentration. La descente se déroule au rythme de timides éclaircies.  Après 700m de virages sautés, nous arrivons au pied du Ranrapalca heureux comme 3 galinettes cendrées.

L’Inshinca 5530m, notre premier sommet.

L’Ishinca 5530m, notre premier sommet.

A cours de nourriture, les 3 mobylettes mauriennaises attaquent, sur les jantes, la descente jusqu’au camps de base à 4400m.

La face NE du Ranrapalca, en rouge le trace de notre voie

En vue de mauvais temps, nous décidons de rentrer à Huaraz le lendemain.
Bisous a tous