Accueil Inscription Règlement Grand prix Bourses 2016 Lauréats 2015 Archives Partenaires Blog

 



Communiqué
de presse

05/09/15 au 01/11/15
Le projet L'équipe

 

La Grande Traversée Papou

Traverser la partie occidentale de l'île de Papouasie Nouvelle-Guinée, de Jayapura à Merauke, à pied et en canoë, sans guide ni porteurs, voici le défi fou que nous nous sommes lancés. Sur cette île qui abrite encore des forêts vierges, des montagnes quasi inexplorées et des sociétés tribales traditionnelles, nature, culture et aventure se mêlent dans une alchimie intemporelle.

Au cœur de l'aventure

Depuis Jayapura, nous rejoindrons à l'aide de transports locaux le village de Sengge, point de départ de notre raid. Entre trekking et canoë, nous commencerons par explorer le bassin de la rivière Sogber où vivent les tribus Lepki et Yefta dont on ne sait que très peu de choses. Dans l'enfer tropical de la jungle papou, au paradis de l'humidité et de la boue, nous suivrons les sentiers qui relient les différents villages entre eux, et au fil des rencontres, espérons pouvoir en apprendre davantage sur ces peuples méconnus, leurs traditions et leur mode de vie. Ainsi, depuis les jungles tropicales des basses terres, nous rallierons progressivement les montagnes de la cordillère Centrale jusqu'au village d'Eipomek.

 

À partir d'ici, les sentiers disparaissent petit à petit pour laisser place à une jungle montagneuse indomptée où même les papous ne s'aventurent pas. Nous devrons nous frayer un chemin à travers ce monde au caractère inhospitalier jusqu'aux toundras glaciales du Puncak Mandala. Nous réaliserons l'ascencion du sommet, culminant à 4760 métres, par la face nord-ouest, puis redescendrons la chaîne montagneuse jusqu'aux basses terres autour de la rivière Eilanden. Cette voie ne semble pas avoir été emprunté auparavant, que ce soit par les locaux ou par les expéditions passées, et nos esprits divaguent déjà dans les dédales de cet univers inexploré.

La jungle qui borde la rivière Eilanden constitue le monde des Korowais, un peuple qui vivait en autarcie totale jusque dans les années 1970. En arpentant les méandres des rivières et des forêts au coeur de leur territoire, nous espérons documenter le mode de vie actuel de ces hommes qui sont passés à une vitesse fulgurante de l'âge de pierre à la civilisation moderne, et peut-être même entrer en contact avec certains clans qui vivent encore en autarcie au plus profond de la jungle. Nous rejoindrons ainsi le village de Tanahmerah, où la rivière Digul portera nos canoës jusqu'au village d'Asake, destination finale de l'aventure. Depuis Asake, nous emprunterons les transports locaux jusqu'à Merauke.

Ethique culturelle

Alors que de nombreux documentaires et photographies à l'éthique douteuse, peignent dans un tableau superficiel une image fausse de peuples "primitifs", nous souhaitons documenter de manière fidèle le mode de vie actuel des peuples indigénes de Papouasie. En parcourant les jungles et les montagnes, nous souhaitons nous fondre dans le monde sauvage qu'est le leur et en découvrir les bons et les mauvais côtés. Le monde moderne qui s'impose à eux et la divergence de leurs réactions face à cela, l'évolution perpétuelle de leur mode de vie, et les traditions que certains continuent d'entretenir, sont autant d'aspects intéressants que nous souhaitons mettre en valeur.

Nature sauvage

Les forêts de Papouasie sont particulièrement riches en terme de biodiversité, et nous sommes encore loins de percer tous les mystères écologiques des vastes étendues inexplorées de l'île. Ainsi, tout au long de notre parcours, nous comptons réaliser une étude photographique des différentes espèces animales que nous observerons. Nous allons traverser des régions aux écosystèmes totalement différents les uns des autres, et cela sera peut-être l'occasion d'en apprendre un peu plus sur l'aire de répartition de certaines espèces, et peut-être même de faire quelques belles découvertes.

Cette expédition est un peu un retour à la nature, une occasion de se fondre dans une forêt pleine de mystères et de découvrir le monde extraordinaire qu'elle cache. Notre marche à travers une jungle inconnue, nos escapades en canoë, l'ascension du Puncak Mandala, les liens que nous tisserons avec la nature et nos rencontres avec des peuples à la culture unique seront autant d'instants magiques qui jalonneront notre parcours.

 

COMPTE-RENDU
DE L'EXPÉ

Responsable :

David Scholl
Etudiant, 26 ans, Wolfisheim 67

Loïc Imbert
Etudiant, 26 ans, Strasbourg 67


Expé Fédération des Clubs Alpins et de Montagne BEAL Vertical Julbo Spéléo Mag Cinémontagne Petzl

Monténégro Turquie Ethiopie Chili Guyane/Brésil